Jean-Luc
Brendel

trèfle

Chaque assiette est un livre ouvert qui reflète la personnalité du cuisinier. A chaque fois, il s'agit de s'exposer à un public et à ses appréciations.

Jean-Luc BRENDEL

trèfle

Régulièrement, un débat s’engage autour des Chefs.

Sont-ils des artistes ou des artisans ?

Certains balaient la question en expliquant que derrière chaque oeuvre d’art, il doit y avoir une notion de temps et de traces laissées dans l’histoire. Tout ce qui se mange n’étant qu’éphémère, ne pourrait donc pas répondre aux critères de l’art.

Jean-Luc Brendel a pourtant décidé de donner une véritable dimension artistique à tout ce qu’il entreprend. A un besoin pratique, utile ou confortable, à chaque fois il répond rêve, étonnement, sensations, privilège voire élitisme.

Inspiré par tout ce qui l’entoure, les voyages, ses lectures, ses partenaires céramistes, potiers ou couteliers par exemple ou les jeunes qui l’entourent en cuisine, venus d’Argentine ou du Japon pour travailler avec lui, il recherche constamment le besoin de vibrer. Puis de construire.

Enfant, il est fasciné par sa grand-mère qui réussit à sublimer les produits du jardin. Il observe sa mère dans sa Winstub de Strasbourg, « Les Trois Lièvres », visite presque méthodiquement les châteaux et les villages d’Alsace. Tout juste majeur, il se lance, ressent un coup de coeur immédiat pour un troquet de Riquewihr et y ouvre les portes de son premier restaurant à 20 ans.

Les Valeurs
des Maisons
de Jean-Luc
Brendel

Respecter et préserver
une histoire

Parce qu’il veut profiter de tout ce dont l’histoire a pu produire de bon, notamment par la terre, Jean-Luc Brendel a construit et développé un jardin où se retrouvent quantité d’herbes, fleurs, plantes, fruits et légumes rares comme la reine-des-prés rouge, les mûroises, la marjolaine écarlate, le pavot perroquet, le haricot-fleur, l’herbe à curry ou la carotte blanche.

Remercier l’histoire, la respecter, la préserver et la magnifier sont ainsi l’un des premiers objectifs des maisons de Jean-Luc Brendel.

​L’esprit des adresses de Jean-Luc Brendel est tout d’abord - et naturellement - lié à l’Alsace et à Riquewihr, village médiéval parmi les plus charmants de la région.

Il y a partout l’idée d’un certain savoir-faire, d’un savoir-être et d’un savoir vivre que l’on retrouve déjà à travers les bâtiments choisis pour leurs caractères forts et marqués.

Sans oublier les vins, bien sûr, produits partout autour et qui participent aussi à la destination.

trèfle

Respecter et préserver une histoire
Construire et sublimer des désirs
Composer et écrire une identité originale